L'IEF, qu'elle soit pratiquée en France ou dans un autre pays, tend à donner de meilleurs résultats, c'est-à-dire est capable, soit de réparer, soit de faire grandir plus harmonieusement les enfants en mêlant instruction et éducation. Matériellement, ce projet de déroulerait en deux phases :

  • l’envoi, courant mars 2008, du questionnaire (environ 4 feuillets) visant à établir le panorama de l’IEF en France.
  • l’envoi, fin 2008, du questionnaire concernant les pratiques d’apprentissages.

Entre les deux envois, des contacts seront pris afin d’établir le deuxième questionnaire, tant dans sa formulation que dans son contenu. Si vous êtes intéressé(e) par cette étude, si vous désirez faire part de votre expérience, faites-le moi savoir par retour de courriel : brigitteconanec@hotmail.fr

Aucune étude d’envergure n’a jamais été entreprise en France. Il y aurait environ 3 000 enfants scolarisés à domicile ne suivant pas de cours à distance (ceux-ci seraient environ 47 000).

Si on veut que cette enquête soit jugée représentative, il faudrait qu’elle puisse réunir un grand nombre de participants, aussi si vous connaissez d’autres personnes pratiquant l’école à domicile, n’hésitez pas à leur présenter ce projet et à leur faire part de mon adresse email. Au fur et à mesure de l’avancement de mes recherches, je tâcherai de vous présenter les résultats obtenus. »

Les questionnaires :