Le Canard Enchaîné du 24 septembre 2008 rapporte les propos du Président de la République à quatre de ses ministres - Jean-Louis Borloo, Nathalie Kosciusko-Morizet, Luc Chatel et Eric Woerth - concernant les projets de fiscalité verte :

«  C’est quand même n’importe quoi, vous êtes en train de flinguer la Grenelle de l’environnement, leur a-t-il lancé. On avait réussi à avoir l’adhésion de tout le monde et vous êtes en train de tout foutre en l’air »

[…]

« Un jour, c’est la taxe sur les couches-culottes et même le retour aux couches lavables, je n’ai jamais rien entendu de plus stupide ! C’est revenir quarante ans en arrière pour les femmes. Le lendemain, c’est la taxe pique-nique. […] Et à la fin, il est question d'une taxe sur l’électricité. Quelle semaine ! Toutes mes félicitations »

Peut-être devrait-on suggérer au Président de lire notre guide des couches lavables ?