« J’achète le rhassoul en poudre et je le mélange à un peu d’eau filtrée chaude de manière à obtenir une pâte molle dont la consistance me convient. Personnellement, je la fais plus molle que la pâte vendue en tube. Pour laver un enfant de fond en comble, une cuillerée à café de rhassoul suffit. On ne laisse pas poser sur le corps : on lave l’enfant ; on en profite pour le masser un peu, et on rince tranquillement. On peut faire durer le plaisir en rinçant avec un pot ou gobelet. Cela se rince très bien. Pour les bambins chevelus qui tiennent assis et les enfants, on laisse poser le temps du jeu dans le bain. Le dernier rinçage des cheveux se fera à l’eau claire. Pour les femmes, à l’eau froide additionnée d’un peu de jus de citron. Pour mes mélanges d’argile, j’ai un vieux bol en émail récupéré et une petite cuiller en bois. Je n’ai jamais essayé de préparer le rhassoul à l’avance. Je suppose que c’est possible, mais il faut le conserver sous vide d’air car ça sèche. Je ne lave sérieusement mes enfants qu’une fois par semaine… Donc je ne fais ma mixture qu’une fois par semaine. Le reste du temps, le bain n’est qu’un moment de détente pour les enfants ; c’est l’ouverture du rituel du soir. Je mets alors dans l’eau du bain une cuillerée à soupe de bicarbonate de soude et une cuillerée à café d’argile blanche en poudre : pour la détente musculaire et l’entretien de la peau. J’ai ça dans des petits flacons en verre, récupérés de jus de fruits, et je saupoudre… très simple… Le bicarbonate adoucit l’eau, c’est antibactérien et ça empêche le développement des champignons. Dans un bain, ça aide à récupérer après un effort sportif, pour limiter les courbatures : 2 tasses. Dans le bain des enfants, c’est bon contre les érythèmes fessiers : 1 tasse de bicarbonate de soude. Globalement, dans le bain, ça favorise la détente, l’endormissement : 2 tasses dans un long bain. » Adriane C., 2 enfants

« Quand mon second enfant est né, je n'avais pas de table à langer dans la salle de bain, ni d'endroit pour le poser. Il fallait donc l'emmener jusqu'à la chambre et je ne voulais pas qu'il ait froid. Je trouvais que le mettre dans une simple serviette, forcément mouillée, ne suffisait pas. J'ai donc eu l'idée de mettre mon peignoir à l'envers et de le prendre dans mes bras. Ainsi, le dos du peignoir, qui se trouvait devant, le séchait et il bénéficiait de ma chaleur. Plus tard, j'ai vu qu'il existait une serviette conçue exprès pour cela, la serviette Papillon. » Olivia V., trois enfants

« Voici comment je procède avec ma fille Liloé, âgée de 15 mois. Liloé a en général une douche, assise dans la baignoire. Elle aime beaucoup car c'est un bébé habitué à l'eau ; elle est bébé nageur. Je bouche la baignoire afin que cela lui fasse un fond d'eau avec lequel elle puisse jouer. Liloé déteste sortir de la douche ou du bain, du coup le séchage est difficile. Je lui laisse un jouet qui l'occupe pendant que je la sèche. Je le fais dans une grande serviette, un drap de bain adulte pour être sûre qu'elle soit bien enveloppée et n'ait pas froid. Je tamponne doucement pour ne pas irriter sa petite peau fragile. C'est un vrai moment de plaisir. On aime jouer avec l'eau, les jouets de bain. C'est un moment très complice. Liloé adore jouer avec l'eau qui coule de la pomme de douche. Elle ouvre la bouche pour boire l'eau et aime que le jet lui chatouille la langue. » Elise D., une fille

« Quand mon grand a eu sa période où il ne voulait plus se doucher, je lui mettais une bassine avec plein de jouets dans le fond de la douche. » Lucrèce L., maman de Raphaël, 4 ans, et Alix, 10 mois

« Nous n'avons qu'une douche. Mon aînée se baigne pendant notre douche : nous remplissons un fond d'eau dans sa "baignoire", qui est en fait un grand bac à jouets en polypropylène, de la même forme que les Shantala. Elle joue sous l'eau pendant que je - ou papa- se douche. Je me sèche, je la laisse jouer pendant ce temps vu qu'on est à côté, puis je la savonne à la fin et la rince rapidement avec la pomme de douche. Pour bébé, on la savonne à l'extérieur puis on la met dans la baignoire. On utilise la même baignoire, mais pas la même eau. » Anne G., deux enfants de 30 et 3 mois

« Tout petit, nous le lavions dans l'évier de la cuisine. Les bains, il adore ! Il réclame tous les soirs pour aller dans le bain et plusieurs fois dans la journée le week-end. Il tape à la porte de la salle de bain jusqu'à ce qu'on lui ouvre puis installe la baignoire et grimpe dedans, tout habillé si on n'a pas eu le temps/l'occasion de le mettre tout nu avant ! Heureusement, il n'est pas capable de la remplir d'eau ! Il n'aime toujours pas trop le lavage des cheveux, à cause de l'eau dans les yeux, alors j'ai acheté une "visière" spéciale pour limiter les dégâts ; quand il ne joue pas avec, ça fonctionne à peu près bien. » Florence F.-G., un enfant

« Mon fils a 2 ans et 5 mois. Il a pris ses bains en Shantala jusqu'à ce qu'il tienne debout, parce qu'après il la faisait basculer volontairement ! Presque tous les jours, en fin de journée, parce que c'était vraiment un rituel de détente, suivi ou précédé d'un massage - souvent avec son papa : leur moment à eux. Ensuite, on lui a acheté une grande bassine souple et profonde, du genre auge à cheval, au bazar, ce qui permet de faire des bains économiques, qui restent chauds, et profonds pour qu'il soit bien immergé. Il y va toujours et adore. Mais la plupart du temps, il prend sa douche avec moi le matin et le week-end avec son papa. On a un tapis anti-dérapant. Il adore l'eau, donc aucun souci pour lui avec la douche. Le bain, c'est plus quand il a fait une activité du genre cirque ou qu'il a envie de passer un moment à jouer avec l'eau en fin de journée. Et, très rarement, on se fait plaisir et on remplit la grande baignoire et on s'y met tous les trois ou tous les deux, avec papa ou maman, et on joue longtemps... Ça remplace la piscine par ces temps froids. Souvent, ça désamorce aussi les situations de crise. Tout petit, quand on faisait ça, il tétait et s'endormait dans le bain, c'était trop mignon ! Il ne veut plus de grand massage après, mais je lui passe toujours de l'huile sur tout le corps en le massant légèrement, assis. Pour les produits, on alterne Weleda bébé et savon d'Alep, qui est vraiment top pour sa peau hyper sensible. » Agathe D., un enfant

« Tous les deux ont été séchés au sèche-cheveux et adorent. Bébés, ils s'endormaient. Valentin a été demandeur jusqu'à environ 10 ans et Florent demande toujours. Mes neveux, jusqu'à 10 ans, ont été aussi séchés au sèche-cheveux par moi lors de leur vacances chez moi et ils ont tous adoré. Je leur laisse leur peignoir et je gonfle les manches d'air chaud pour les plus grands, à partir de 2 ans. Je soulève après le peignoir au niveau du dos, des pieds et je mets le sèche-cheveux. Il faut toujours le bouger, sinon ça brûle. Même sur nous, c'est agréable. Sachant que la peau des bébés est plus sensible, il faut faire des essais sur notre coude et le dessous de l'avant-bras, là où notre peau est plus sensible. » Guylaine M., maman de Valentin, 15 ans maintenant, et Florent, 5 ans

« Le moment où l'on donne le bain est très variable, on le fait quand on a envie de le faire, quand on sent notre bébé disposé à vivre ce moment. C'est un moment qu'il adore lorsqu'on choisit bien le moment pour le faire : il ne faut pas qu'il ait faim, mais pas juste après la tétée ; quand on le sent détendu. » Delphine B., maman d'un petit garçon de 3 mois

« Je trouve les capes de bain très pratiques. » Anne-Gaëlle G., maman de Clément, 3 ans et demi

« Si elle est trop fatiguée, elle a tendance a s'énerver quand je lui mets son pyjama, alors je lui chantonne quelques chansons qu'elle a l'habitude d'entendre... Résultat garanti ! Le bain est un réel moment de plaisir pour toutes les deux. J'ai commencé à le prendre avec elle quand elle avait 2 mois. Elle souffrait de RGO et ne voulait jamais faire la sieste. Elle pleurait toute la journée. J'avais l'impression de ne pas profiter d'elle. Aujourd'hui, le bain est notre petit moment privilégié à toutes les deux : à peine entrée dans la salle de bain, elle me fait ses plus beaux sourires. » Alizée S., maman de Malya, presque 5 mois

« Nous adorons le bain, Pimprenelle et moi : une fois tous les deux jours, au lieu de prendre une douche toute seule, je prends un bain, accompagnée de ma fille de 9 mois. Nous avons instauré ce rituel depuis au moins un mois déjà... En fait, c'est depuis que sa petite baignoire en plastique est trop petite... Nous essayions de lui donner son bain le soir au début, car c'était censé la calmer avant d'aller au lit, mais le soir, comme elle était déjà trop énervée au départ, nous avons fini par laisser tomber : elle finissait par pleurer et s'énerver... ça n'en finissait pas et nous stressait beaucoup. Depuis que nous prenons nos bains ensemble, elle et moi, le problème ne se pose plus car je suis pour l'eau du matin : pas question de commencer la journée sans m'asperger ! Donc elle prend son bain désormais le matin. Nous le prenons ensemble pour éviter de gaspiller de l'eau chaude... Et puis aussi parce que c'est plus chouette ! Je choisis un moment où elle est bien calme - elle est plutôt du matin -, car sinon j'aurais du mal à la laisser s'occuper toute seule plus de dix secondes, et ce n'est pas pratique... Je tapisse le sol de la salle de bain avec des serviettes éponge et je ferme bien le rideau (nous n'avons pas de porte) pour qu'il fasse le plus chaud possible. J'installe Pimprenelle par terre sur les serviettes avec quelques jouets (en général ceux qui la suivront dans le bain mais elle adore le sèche-cheveux – débranché ! -, ma brosse, le tube de dentifrice, la balance...), je lui déboutonne et détache ses vêtements pour qu'ils s'enlèvent rapidement et facilement le moment venu. Je prépare aussi la sortie : ses vêtements pour après, le peignoir, l'huile... Puis je me glisse toute seule dans l'eau pour pouvoir me laver les cheveux (pas possible de m'immerger quand elle est avec moi) et me savonner. Parfois, elle râle que je la quitte et qu'elle est pas contente, là, non mais... La boîte à musique fait des miracles ! Et entre le savonnage du visage et le rinçage des cheveux, je retire sur la ficelle... Quand j'ai fini, je l'attrape par-dessus le bord en la déshabillant au passage, avec ses jouets, et je l'installe dans la baignoire, entre mes jambes. Là, elle se marre ! Elle est ravie d'être dans l'eau chaude (elle l'aime très chaude) et avec moi. Moi aussi, je dois dire... sauf quand elle m'attrape les poils, aïe, aïe, aïe... Je la laisse jouer un moment pendant que je savoure mon bain tranquillement. Elle adore ses trois petits baigneurs (cadeaux de naissance) et son livre de bain. En fait, il y a plus délicat encore : c'est de sortir du bain... Nous deux trempées et elle un peu nerveuse de se retrouver au froid et dans la pesanteur terrestre... Pas terrible. Donc je sors assez vite après l'avoir savonnée et je la laisse jouer avec ses baigneurs (surtout son chéri). Pendant ce temps, je me sèche et m'habille très vite en jetant un œil en permanence sur le bain au cas où (elle a encore tendance à tomber quand elle est assise). Tant qu'elle joue, en général, tout va bien... Mais dès qu'elle demande à sortir et essaye de se relever, il faut agir assez vite ! Donc, une fois séchée et habillée, je l'attrape et la glisse dans mon peignoir (c'est là qu'elle est le mieux, les serviettes de bain pour bébé étant beaucoup trop petites, et mon peignoir est tout doux). Si je la pose tout de suite, c'est la crise, donc je la garde un peu dans les bras et on joue avec le miroir. Une fois qu'elle est séchée et calme, je la pose et mets de l'huile de colza (la plus efficace contre les rougeurs sur sa peau) aux endroits où je l'ai savonnée (sauf sur les cheveux), pour hydrater. J'en profite pour la masser un peu, ce qu'elle adore quand elle est bien calme. Bon, après il faut l'habiller, et là, c'est le drame à tous les coups... J'ai bien essayé d'en faire un jeu (chercher les mains puis les trouver au bout des manches, jouer à cache-cache-coucou, etc.), d'aller très vite, de détourner son attention, d'aller très lentement... Rien n'y fait, à mon grand désespoir... Donc je vais vite, en jouant et en essayant de détourner son attention, puis en râlant très fort... pendant qu'elle râle encore plus fort... » Helena M., maman de Pimprenelle, 9 mois

« On savonne bébé sur le transat de bain et on le met dans la Shantala pour la suite, c'est-à-dire le rinçage et les jeux. Juliette n'aime pas être allongée sur la table à langer. Pour pouvoir l'habiller ou la déshabiller tranquillement, il faut toujours la divertir... pas toujours évident ! » Aurélia L., maman de Juliette, 9 mois

« Lucine, 15 mois actuellement, n'a pas eu de bain du tout pendant au moins les trois premiers mois et même plus. À la place, je lui faisais un massage chaque matin avec du liniment fait maison. Les rares bains étaient des échecs : bébé en pleurs, froid, pas pratique. J'ai commencé à lui donner des bains cet été lorsque nous rentrions de la plage et qu'elle était pleine de sable dans les cuisses, le sexe. Elle avait 10 mois et appréciait alors beaucoup. Depuis, c'est bain une fois par semaine environ, avec du savon d'Alep ; au quotidien, lavage du sexe à l'eau et je lui tends un coton avec du liniment pour nettoyer son cou, son visage. Elle se frictionne elle-même puis nettoie les placards, le sol, les tables... » Julie B., deux enfants

« L'eau du bain sert pour les deux grands après. » Anne B., trois enfants de 9 ans, 5 ans et demi et 22 mois

«  Hector, 18 mois, a été baigné jusque vers ses 6 mois environ, puis la douche nous est apparue comme une évidence : moins d'eau, et autant d'amusement, et pas besoin de passer la serpillière dans la salle de bain pour la maman... Le matin, on lui fait une toilette de chat, avec un gant de toilette et un peu d'eau. » Aurélie L., un enfant

« Je mets le chauffage dans la salle de bain puis fais couler le bain. Ensuite, je déshabille bébé dans sa chambre et l'emmène dans la salle de bain enroulé dans une serviette. La seule chose qu'il n'aime pas, c'est quand je lui lave le visage. Pour qu'il cesse de crier, je lui ai montré comment faire et, depuis, je le laisse se laver le visage au gant seul. Il préfère comme ça. J'imagine que s'il ne voulait plus se laver, je ferais pareil : je l'inciterais à se laver seul. » Laurence E., maman d'un bambin de 18 mois

« Je la savonne sans gant, avec mes mains, pour ne pas frotter sa peau fragile. » Aurore M., maman d'une puce de 16 mois

« Au tout début, c'est le papa qui a baigné son fils dans le lavabo, le temps que je puisse reprendre des bains (épisio à cicatriser) ; maintenant nous prenons le bain ensemble, Titouan et moi. Je trouve cela plus simple, pas d'achat de baignoire plastique, donc pas de manipulation de baignoire pleine d'eau, "amortissement" de l'eau du bain (qui sert aussi à faire tremper les couches lavables ensuite ou à alimenter la chasse d'eau) et pas de mal de dos non plus car je ne suis pas penchée sur le bébé, je le pose sur mon ventre. Je n'utilise aucun produit, je rince c'est tout (je savonne les fesses au moment du change si besoin avec du savon de marseille ou d'alep). » Laurence L., maman de Titouan, 4 mois, trois enfants

« Il n'y a pas de moment précis pour le bain, je lui donne quand elle est bien éveillée et calme, qu'elle a l'air bien disposée. C'est plus un moment de jeu, de détente qu'uniquement d'hygiène. » Blandine C., maman de bébé Rosie, 5 mois

« Pour sécher les cheveux, j'enroule mon enfant dans une grande serviette et je frotte les cheveux et la nuque devant le miroir (pendant qu'il se regarde) et je fais le reste sur la table à langer. » Perrine J., deux enfants

« Pour l'essuyer, depuis qu'elle est toute petite, je fais attention à ses plis. Avant la douche, je lui fais la toilette intime avec un gant propre et de l'eau, tout simplement. Je le fais le soir, car cela l'apaise, et cela tous les soirs. » Estelle V., une fille

« Les enfants se lavent toujours le soir, généralement avant le dîner, cela les détend et les prépare doucement au moment du coucher. » Myriam E., quatre enfants

« Deux fois par semaine, un bain ; toilette rapide au gant et massage au beurre de karité chaque jour. » Jeanne F., deux enfants

« Le soir me paraît être un bon moment car l'enfant peut se "décharger" dans l'eau de toute sa journée, et s'apaiser avant d'entrer dans la nuit, mais après tout, ce peut être aussi un bon moyen de commencer la journée. Si bébé passe plusieurs jours sans bain, eh bien soit, il n'y a pas de quoi s'en choquer, tant qu'on reste attentif à son corps... Mais à bien y penser, probablement que le régime alimentaire a son rôle à jouer dans les odeurs et substances dégagées par le corps... » Perrine H.-A., deux enfants