VOTRE FILLE EST NéE PUIS, TREIZE MOIS PLUS TARD, LES JUMEAUX. COMMENT PASSE-T-ON DU BONHEUR DE LA NAISSANCE à DES SENTIMENTS TRèS NéGATIFS ENVERS EUX ?

Avoir des enfants était une évidence pour moi. Je ne voyais que le bon côté des choses. Les premiers mois, j'étais très fatiguée mais je savais que cette période allait passer, je me projetais. L'arrivée de jumeaux fragilise un couple. J'étais en congé parental, seule à la maison, isolée. Tout est arrivé lorsque les garçons ont commencé à marcher à 14 mois. Ils me rendaient dingues. Ils faisaient des petites bêtises mais quinze fois par jour et pendant des mois... L'épuisement psychologique s'est installé insidieusement. Mes enfants me mettaient dans la situation d'une mère qui n'y arrive pas, ils me renvoyaient une image négative. Ils menaçaient mon intégrité.

QUAND AVEZ-VOUS SENTI QUE VOUS PERDIEZ PIED ?

À mes réactions. J'ai développé une agressivité envers eux. D'abord, j'ai crié, de plus en plus fort, de plus en plus souvent. Je me souviens d'une fois où j'ai crié tellement fort que j'ai eu très mal à la gorge, j'étais tendue à l'extrême. J'ai commencé par des petites tapes sur les mains, de plus en plus fortes, puis ça a été la fessée, la première gifle... Je ne me reconnaissais plus.

COMMENT EN êTES-VOUS SORTIE ET QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS AUX MAMANS ?

Je me suis dit que ça allait mal finir, c'était eux ou moi. Je savais que la solution ne pouvait venir que de moi, l'adulte. Tardivement, j'ai eu connaissance des lieux parents-enfants comme La Marouette, les Pâtes au beurre, à Nantes. Il faut absolument sortir du face à face avec son enfant. J'ai aussi pu parler à quelqu'un. Et les garçons sont entrés en maternelle... Petit à petit, tout est rentré dans l'ordre. Les professionnels (crèche, médecin traitant, PMI_..._) doivent être attentifs et ne pas lâcher les mères, leur donner les bons contacts. Je milite pour la création d'une maison de la parentalité. Les pères aussi doivent s'impliquer. Messieurs, occupez-vous de vos femmes, remuez-vous

AUJOURD\'HUI, VOUS AVEZ RETROUVé VOTRE éNERGIE, QUITTé VOTRE MéTIER D\'éDUCATRICE SPéCIALISéE POUR CRéER VOTRE ENTREPRISE. QUEL EST VOTRE PROJET ?

À Nantes, j'ai créé la société Tribuletsens et l'association L'îlot famille qui met à disposition des vélos biporteur, triporteur, etc. Je veux aussi encourager l'accueil en crèche des enfants multiples et favoriser les lieux parents-enfants. J'ai un projet qui germe doucement, je recherche un local et des financements. Des contacts sont pris. J'y crois car je vérifie régulièrement que mon histoire n'est pas un cas isolé.

Recueilli par Magali GRANDET.

_Mère épuisée_ de Stéphanie Allenou aux éditions Les liens qui

libèrent (fondées notamment par Sophie Marinopoulos, psychologue). Tarif_ _: 17 €.

Dédicace le 19 mars, à 16 h à la librairie Coiffard. Conférence le 22 mars à 20 h à la maison des syndicats (10 €). Inscriptions au 02 40 75 99 05.