C'est donc avec une très vive émotion que tous ses visiteurs, habitués ou occasionnels, ont appris sa mise en vente.

S'ils reconnaissent l'existence de lieux d'accueil parents-enfants publics, beaucoup de familles qualifient l'existence de ces cafés familiaux de « nécessaire et salutaire, » que ce soit à un niveau individuel, familial ou social: outre l'amplitude horaire très large proposée, elles saluent le fait que « les échanges et actions puissent s'y faire de façon libre, hors cadre institutionnel particulier », et que « des liens inter-sociaux et inter-générationnels puissent s'y tisser autour d'un repas ou d'un goûter ».

Soyez-en donc sûre, Pascale, c'est bien avec un sourire embué de larmes nostalgiques que toutes ces familles repasseront volontiers devant votre cher café, en se remémorant ces si bons moments que vous leur avez permis de passer.

Un groupe de familles ille-et-vilainois s'organise actuellement pour réfléchir ensemble à la nécessité, à la pertinence, et aux moyens possibles de mise en place et de pérénité de ces cafés des familles, dont le concept émerge depuis quelques années seulement en France (le plus près à présent étant à Laval en Mayenne: http://www.caferryboat.fr/

Plus généralement à la place accordée dans notre société au jeune enfant. N'hésitez pas à contacter ces familles si vous souhaitiez vous joindre à elles : valerie.guenec@gmail.com ou audrey.koala@yahoo.fr