mercredi 18 mai 2011

Témoignages : les différents courants de l'alimentation vivante

Complément web au N29

Voici de nombreux témoignages sur les différentes manières de manger cru : crudivorisme, frugivorisme, alimentation originelle, et même régime paléo !

Crudivorisme

Irène Grosjean, naturopathe : "Je suis végétarienne depuis cinquante-cinq ans, avec une crudité à chaque début de repas. Et puis, je me suis rendue compte que le cuit n'était pas idéal, car il ne contenait pas de vie, les molécules y sont mortes. Cette énergie de vie manquante est, dans l'alimentation actuelle, remplacée par des excitants, dont la viande. Mais on n'a pas un système digestif de carnivore ! Alors, on stocke ce qu'on ne peut pas digérer. En effet, notre corps est composé de deux tiers de liquide. Or, nous n'avons que cinq litres de sang. Sur une personne de soixante kilo, il y a donc 40 kilo de liquide, dont une trentaine de litre dont la médecine ne se préoccupe pas. C'est dans ce liquide que l'organisme stocke ses résidus. Cela cause de la fatigue et, régulièrement, le corps entreprend de se nettoyer à l'aide des maladies. Et qu'est-ce qu'on fait, dans notre société ? On empêche le corps de se nettoyer à grand coup de médicaments. Cela s'appelle le progrès… et crée des maladies de plus en plus profondes. On a fait des médecins des prescripteurs de médicaments et d'opérations. La naturopathie, au contraire, s'attache à la prévention : révéler à l'individu comment recouvrer la santé. Je mange donc des aliments vivants, des végétaux. C'est ce qu'on trouve dans la nature et qu'on mangerait si nous n'avions pas d'outils sous la main ! Des fruits, de préférence, car on a un système digestif de frugivores, comme les primates. Cela ne veut pas forcément dire qu'on descende du singe, mais, en tout cas, notre système digestif est tout à fait similaire, avec un système digestif long et de petits reins. Je mange aussi des racines, des feuilles. Comme les primates, d'ailleurs. C'est l'alimentation que la nature a prévue pour nous ! Cela permet de nettoyer les liquides dans lesquelles les cellules baignent. C'est d'ailleurs pour moi le travail d'un naturopathe que de veiller à nettoyer ces liquides. Les crises d'élimination seront différentes en fonction des individus car l'organisme utilise son système le plus fort pour se détoxiquer. C'est vrai qu'il y a peu de naturopathes qui ont une alimentation crue. Quand j'ai étudié la naturopathie il y a cinquante-cinq ans, on parlait très peu d'alimentation vivante. Ce sont les américains qui sont les leaders de ce mouvement qui émerge seulement à présent en France… Je pense que le point de départ de tous nous systèmes, c'est la respiration, l'alimentation, le sommeil et l'élimination. Mais c'est l'alimentation que nous avons le plus déréglée ! Les supermarchés sont remplis de riens pour lesquels on détruit les forêts, pour emballer ce vide…" http://www.santenaturopathie.com (divers témoignages sur le site internet)"

Lire la suite...

Idées "crues" : les recettes de Yaël et Carine

Complément web au N29

Les recettes de Yael

Pâté de graines aux légumes Pour 6 à 8 personnes :

   * 1 tasse d'amandes 
   * 1/2 tasse de graines de tournesol
   * 1/2 tasse de noix de cajou
   * 1 petit oignon haché
   * 1 branche de céleri hachée
   * 2 cuillères à soupe bombées de persil haché, frais ou séché
   * 2 cuillères à soupe de basilic haché frais ou séché
   * 1 cuillère à soupe d'algues en paillettes (genre salade du pêcheur)
   * Sel ou Tamari selon goût

Faire tremper les amandes, les graines de tournesol et les noix une nuit (ou 8 heures) dans de l'eau pure ou minérale. Enlevez ensuite la peau des amandes. Égouttez le tout puis passez au mixer avec tous les autres ingrédients jusqu'à obtenir un texture assez homogène mais pas totalement lisse. Salez selon votre goût. Vous pourrez le conserver ensuite au réfrigérateur dans un contenant, jusqu'à une semaine.

Lire la suite...

Alimentation 80/10/10 : idées de menu de Frederic Patenaude

Complément web au N29 __ Suite de notre interview avec Frédéric Patenaude__

Pourriez-vous nous donner un exemple de menu d'une journée ?

Matin : fruits de saison. Par exemple : 2 tasses de fraises, 4 bananes, 1 tasse de bleuet. En smoothie, c'est parfait. (Cela représente environ 500-600 calories.)

Midi: 4 ou 5 grosses mangues (800-1000 calories) ou bien un smoothie fait de 7 bananes et une tasse de fruits de saison (800 calories).

Soir: quelques fruits pour commencer (des raisins, par exemple). Une salade d'épinards avec une vinaigrette faite de tomate, 30-40 grammes de tahini (cru) ou bien de graines de chanvre, un peu de vinaigre aromatisé (balsamique, etc.) et un assaisonnement de votre choix (sans gras).

Moitié cru : pour une version juste "principalement cru", évitez les fruits le soir. Avec la salade, servir un féculent (par exemple, une patate douce cuite) avec une tasse de légumes verts crus et, si on le désire, une demi tasse de fèves cuites.

Lire la suite...

Tu enfanteras dans le bonheur : enfance et instincto-nutrition

Complément web au N29

Document rédigé par une lectrice à partir de notes prises au cours d'un stage : L’Instincto et l'enfant avec Nicole BURGER , du 1er au 7 août 1993 au château de Montramé.

5 participantes , toutes mères de familles : Marion, Claudie, Suzanne, Traude, et France

Note de Grandir Autrement : La partie concernant l'allaitement est contradictoire avec les recommandations sanitaires en vigueur, cependant nous avons choisi de vous transmettre le document dans son intégralité. Il n'en est pas moins que ce document n'a pas été rédigé par nos soins et constitue le point de vue de son auteur.

Tous ceux qui ont essayé l’alimentation instinctive savent combien le corps fonctionne différemment de ce qu’on connaît dans la norme culinaire. Dans la merveilleuse et mystérieuse aventure de la procréation, ces changements sont encore plus évidents et déroutants pour celui ou celle qui n’a que le développement classique culinaire comme seule référence. Le but de ce stage fut de donner aux mères de famille que nous sommes des indications sur la manière dont se déroule tout le processus de croissance d’un enfant, depuis la conception jusqu’à l’âge adulte, quand ce processus se déroule avec une alimentation adaptée à notre génétique, c’est-à-dire sans dénaturations (telle que la nature nous l'offre) et guidée par l’instinct.

Lire la suite...

Témoignage "BARF" : à propos de l'alimentation crue des animaux domestiques

Complément web au N29

"Un chien est un carnivore opportuniste et il n'a pas le système digestif qui lui permette d'assimiler l'alimentation végétale, à moins de rendre les nutriments accessibles en cassant les cellules, au mixeur par exemple, mais, cela dit, un chien nourri uniquement de légumes ne grossit pas… Pour ma part, j'ai commencé par me fournir auprès d'un vendeur de viande pour animaux : j'ai bénéficié ainsi de prix très intéressants. Si on a un ou de gros animaux, avoir un congélateur est indispensable. Avec mon dogue allemand et ma labrador, il faut compter deux kilos de viande par jour, voire plus... Aujourd'hui, je me fournis à l'abattoir : les cuisses de poulet fermier sont à 2,5 euros le kg, c'est de la jolie viande... Ou, parfois, par flemme de faire la queue, je prends les premiers prix au supermarché : des cuisses de poulet. Je nourris mes chiens à base de poulet parce que la femelle est allergique, du moins sensible, à beaucoup de choses et que le poulet passe très bien... Les cuisses, en plus, c'est la proportion idéale de viande/os et très facile à quantifier... Pour varier, de temps en temps, je prends de la poitrine d'agneau, de porc, etc. Attention, suivant les régions du monde, le porc peut être porteur de la maladie porcine Aujeszky, inoffensive pour nous, mais mortelle pour les chiens... Cela dit, j'avais fait des recherches et ça fait plusieurs décennies qu'aucun porc français n'a été porteur de cette maladie, mais on la retrouve chez les sangliers par contre. Du coup, j'ai décidé de prendre le risque, si on peut appeler ça un risque... par contre, je m'assure toujours de l'origine géographique de la viande. Niveau organisation, je me fournis pour un mois, et je conditionne en sachets quotidiens que je stocke au congélateur. En hiver, je prends soin de décongeler la viande, l'été je la donne telle quelle... Ma femelle est habituée et n'a jamais eu de diarrhées à cause de la viande gelée, et cela l'oblige à mâcher ! Elle gobe sinon… Quant aux compléments, au début et durant leur croissance, j'y faisais bien attention... Maintenant, ça se réduit à du yaourt ; des restes de légumes : par contre, attention à ce qu'il n'y ait pas d'oignons, qui sont mortels pour le chien ; des œufs de temps en temps ; restes de poisson, parfois du poisson entier... Mon autre chien a démarré au BARF à la maison (au départ avec des poussins entiers) mais, arrivé à plus de "diversification", il s'est avéré qu'il est très très sensible au ratio viande/os. Si trop de viande, il a la diarrhée et, si trop d'os, il est constipé au point de hurler. En toute logique, pour mes cochons d'Inde, je ne voulais pas acheter de granulés et encore moins du mélange de graines ! C'est le meilleur moyen pour qu'ils aient un déséquilibre : abcès dentaires et, si pas soigné, mort de l'animal... Les cochons d'Inde trient et délaissent les granulés extrudés qui leur apportent les fibres soit disant indispensables. Le cochon d'Inde est avant tout un herbivore, les graines ne sont pas la base de son alimentation. Il en va de même pour les lapins, chinchilla, octodons... Du coup, je leur donnais du foin à volonté. Et je les mettais dans l'herbe autant que possible. Une fois par jour, je leur donnais un légume ou un fruit riche en vitamine C : le cochon d'Inde, avec le singe, est le seul animal qui, comme nous, ne synthétise pas seul cette vitamine, il est donc indispensable de la trouver dans la nourriture... On peut complémenter avec, mais je n'en voyais pas l'intérêt, avec une alimentation ciblée et variée… Au niveau financier, même pour les chiens, cela ne me coûte pas plus cher que les croquettes… À condition de trouver de bons tarifs pour la viande."

Stéphanie

À lire aussi : http://michelleailes.canalblog.com/archives/2008/02/26/8105307.html