dimanche 27 novembre 2011

Calendrier de l'Avent, autrement !

Je suis maman de 3 enfants et depuis plusieurs années déjà nous vivons, en famille, un calendrier de l’avent au contenu ludique et convivial : il s’agit principalement de passer de bons moments en famille. J’avais d’ailleurs proposé un article à se sujet sur le blog « Grandir autrement » (http://www.grandirautrement.com/numeros/8/vivre-noel-autrement.php)

Ma réflexion sur ce thème s’est poursuivie et vous trouverez sur le site www.enfantsencouleurs.fr quelques propositions de Calendrier de l’Avent différents :
- un calendrier pour les tout petits,
- un calendrier pour tous,
- un calendrier de photos.

Les activités sont variées : jeu de paires familial, des parcours, des bercements, des dessins collectifs, des repas préférés, des ateliers cuisine, des histoires à inventer, à mimer…

Quelques minutes suffisent souvent pour pimenter le quotidien. Pendant presque un mois, chaque jour, ce rituel, sera attendu par tous, permettant de rompre la routine assez fréquente de septembre à juin où nous ne nous donnons pas toujours le temps de jouer…

Et si ce calendrier était l’occasion de favoriser la coopération en famille permettant de mieux se connaître et de mieux vivre ensemble ?

mercredi 8 juillet 2009

Des ateliers de Signes

Lorsque j'ai eu mon deuxième enfant, j'ai entendu parler du concept de signer avec son enfant, peu avant que Nathanaëlle Bouhier-Charles mette Signe avec Moi en place. J'ai essayé de m'y mettre mais, le problème, c'est que mon bébé était alors quasiment tout le temps dans mes bras, donc je ne savais pas comment faire. J'ai envisagé de suivre le premier atelier SAM, mais c'était à Paris, donc trop loin. J'ai aussi essayé de faire venir Nathanaëlle pour un atelier à Grenoble, mais je n'avais pas réuni assez de participants. Le temps a passé et, quand mon bébé est devenu bambin et que les face à face sont donc devenus plus nombreux, je n'ai pas eu le courage de m'y repencher plus sérieusement, car mon fils ne semblait pas tellement intéressé par les signes.

Lorsque mon dernier enfant est né, j'ai eu envie de signer à nouveau, mais le problème restait le même : un nourrisson passe beaucoup de temps dans les bras ou au sein ! Heureusement, une animatrice SAM s'est formée vers chez moi et j'ai pu suivre un atelier. L'atelier m'a beaucoup aidé, notamment en enrichissant mon vocabulaire de signes, en créant une réelle dynamique, en me permettant d'inviter les signes dans les comptines et en me faisant prendre conscience de l'importance de capter le regard de son enfant lorsqu'on communique avec lui. Mais également, j'ai appris que l'on peut signer même lorsqu'on a son bébé tout contre soi, ne serait-ce que pour ne pas perdre l'habitude de signer, mais aussi parce qu'il peut percevoir le mouvement, même s'il n'est pas dans son champ de vision. J'ai aussi compris que l'on pouvait signer sur le corps de bébé, comme si par exemple on veut signer pipi et qu'il faut toucher son ventre : si on a son tout-petit contre soi, alors c'est plus facile de faire le signe en touchant son ventre à lui et, en plus, ça ancre le signe dans son corps. Enfin, je dirais que voir mon bébé de 3 mois sourire jusqu'aux oreilles à nous voir signer lors des ateliers, puis à la maison, m'a prouvé que ça valait le coup de persévérer ! Ce qui est intéressant aussi, c'est que j'ai assisté aux ateliers avec mon second enfant et que, cette fois-ci, il s'est davantage intéressé aux signes, même à trois ans.

lundi 27 avril 2009

Mode de garde : Assistantes Maternelles et Montessori

Je suis nouvelle maman depuis un an et nouvelle assistante maternelle depuis maintenant plus de 6 mois. Montessori a été pour moi comme une révélation, cela m’a permis de mettre en œuvre ce que j'avais déjà commencé à mettre en place, mais sans savoir que cela découlait d’une vraie pédagogie. C’est par l’intermédiaire d’un forum que j’ai découvert Montessori, et en particulier d’une personne très active sur ce sujet.

Pour l’instant, avec mon petit garçon, je ne fais pas réellement des activités « montessoriennes » à proprement parler, par contre l’environnement est adapté pour lui et pour les enfants que je reçois à mon domicile. Les jeux sont à leur portée, rangés dans des cartons (en attendant d’avoir des paniers) et triés suivant leur genre, afin de leur présenter des jouets bien ordonnés, ce qui est agréable à l’œil et facilite chez eux aussi un rangement plus amusant que de tout mettre dans un grand coffre.

Lire la suite...

lundi 9 février 2009

Café des enfants - Grenoble

L'association La Soupape vous invite à venir découvrir le Café des enfants le samedi 28 février 2009 à la Salle polyvalente Gali (quartier Eaux-Claires / Mistral) de 10h00 à 19h00

Lire la suite...

lundi 8 décembre 2008

Des recettes et des idées pour préparer Noël

Calendrier de l’avent

deco.jpeg Préparer son calendrier de l’avent permet de le personnaliser. On pourra simplement coudre 24 pochettes toutes simples qu’on pourra suspendre à une corde. Ou on pourra réaliser quelque chose de plus élaboré, comme sur les liens suivants :

Encore plus simple ici, suspendre des petites pochettes faites de papier crépon : http://www.momes.net/bricolages/cal...

Pour garnir le calendrier, on pourra utiliser des gourmandises certes (chocolats, pâtes de fruits, etc.), mais encore des santons de la crèche à mettre en place ou des petits mots qui sont autant de « présents » (petit message gentil, bon pour des bisous, pour une partie de jeu, etc.).

Décoration

Quelques idées pour décorer votre intérieur aux couleurs de Noël :

Gâteau gourmand sans lait, sans œufs et sans gluten

Pour Noël, vos convives ne seront pas déçus avec ce gâteau très gourmand au chocolat. Si vous ne pouvez pas consommer de chocolat, ce sera aussi très bon (en rajoutant de la pralin, par exemple).

Pour 8 personnes

choco.jpeg Pour la « pâte »

  • 1 tasse de farine de riz
  • 1 tasse de farine de châtaignes
  • 1 cuillère à soupe d’arrow-root
  • 1 cuillère à soupe de purée de noisettes
  • ¼ de tasse d’huile d’olive
  • 3 cuillères à soupe de sirop d’agave (ou de sirop de riz ou de blé)

Mélanger les ingrédients, étaler dans un moule à tarte et mettez à cuire au four pendant 30 minutes au thermostat 180 °C.

Pour le dessus :

  • 1 tablette de 200g chocolat noir
  • 2 cuillères à soupe de purée de noisettes
  • 3 cuillères à soupe de farine de riz
  • Un demi litre de « lait » de noisettes

Mélanger le chocolat, la purée de noisettes et le lait de noisettes dans une casserole. Commencer à faire fondre le chocolat et rajouter la farine de riz petit à petit. Bien mélanger jusqu’à ce que le mélange soit crémeux. Laisser refroidir.

Si possible, démouler le fond de gâteau (attention, il est friable) et ajouter le mélange au chocolat dessus. Mettre au frigidaire.



Petites douceurs à grignoter en attendant de réveillonner

gateaux.jpegPourquoi toujours consommer des gourmandises au chocolat ou diverses sucreries ? Pour changer un peu, découvrez les gourmandises crues. Sans sucre ajouté, elles combleront néanmoins les envies de sucré et apporteront une touche ludique à vos fêtes.

Voici deux recettes tirées du livre Certains l’aiment cru, paru aux éditions Terre Vivante. Des petites « boules de Noël » qui sont un vrai régal !

Recette 1

  • 250 grammes de noix de cajou
  • 125 grammes de dattes
  • 125 grammes de raisins secs

Mixer le tout et former des boulettes avec les mains. Attention à ne pas trop en manger durant cette étape, pour qu’il vous en reste suffisamment… Le nombre de boulettes obtenues dépendra également de la taille de celles-ci.

Recette 2

  • 125 grammes d’amandes
  • 125 grammes de figues sèches
  • 125 grammes de raisins secs
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • Le jus d’une demi orange
  • 1 pincée de clous de girofle moulus
  • 1 pincée de noix de muscade moulue

Ceux-ci sont de vrais puddings de Noël miniatures, miam !

- page 1 de 2